Une nouvelle formation axée sur l’emploi, Pigiursatitaunirmut Arqusiurniq, est maintenant offerte. Elle comprend deux programmes accrédités par le ministère de l’Éducation du Québec depuis juillet 2017. Le premier, Pinasulaurani pigiursatitauniit (exploration professionnelle), consiste en un programme de formation préparatoire au travail autorisé qui est actuellement offert dans la plupart de nos écoles. Le second, Pinasuvvimi sungiusisarniq (formation en apprentissage), est un programme autorisé de formation menant à l’exercice d’un métier semi-spécialisé. Il sera offert en partenariat avec les employeurs et les organisations du Nunavik. Nous espérons le proposer dans chaque école, mais tout dépendra de la réalité locale et des partenariats en place dans chaque communauté.

« Nous sommes heureux de diversifier les choix possibles avec ces deux programmes autorisés. Grâce à l’exploration professionnelle (Pinasulaurani pigiursatitauniit) et à la formation en apprentissage (Pinasuvvimi sungiusisarniq), nous serons en mesure de répondre aux besoins des élèves susceptibles de tirer profit de la méthode pratique que permet le milieu de travail », mentionne Etua Snowball, directeur des services éducatifs à la commission scolaire Kativik Ilisarniliriniq.

Les programmes Pinasulaurani pigiursatitauniit et Pinasuvvimi sungiusisarniq sont d’une durée de trois ans et d’un an respectivement. Au terme de leur formation, les élèves reçoivent un certificat officiel du ministère de l’Éducation attestant leurs qualifications. Les deux programmes permettent d’acquérir des habiletés pratiques afin de préparer les élèves à intégrer le marché du travail et de faire en sorte qu’ils poursuivent leur éducation formelle tout en améliorant leurs capacités de lecture et d’écriture ainsi que leurs compétences en calcul.

  1. Snowball a souligné que le programme Pinasulaurani pigiursatitauniit de cette année a bénéficié de l’appui de plusieurs partenaires du Nunavik. « Au nom de la commission scolaire, je tiens à exprimer ma plus sincère gratitude envers la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec, l’administration régionale de Kativik et tous les villages nordiques participants. Ils jouent un rôle important dans la réussite des jeunes du Nunavik », ajoute-t-il.

En 2017 et 2018, le programme Pinasulaurani pigiursatitauniit était offert en partenariat avec les garderies de Kangirsuk, de Kuujjuaq et de Salluit. Cela n’aurait pas été possible sans le soutien du garage municipal de Salluit et du magasin coopératif d’Umiujaq.

Retour aux News