Entrevue réalisée par Melissa Akimana

La commission scolaire tient à souligner le travail remarquable accompli par ses employés de longue date au fil des ans.  Nous avons rencontré certains d’entre eux pour discuter de leur vision de l’organisation de même que de leurs plus grands défis et gratifications. Nous leur avons également demandé de nous faire part de leur opinion sur le chemin que nous avons parcouru et de leurs espoirs. Cliquez ici pour lire les entrevues.

Nom : Linda Wood

Service : Enseignement postsecondaire

Années de service : 32

RP : Au fil de vos années de service, quels postes avez-vous occupés et quelles étaient vos responsabilités?

Linda Wood (LW) : J’ai été secrétaire; agente de bureau, classe principale; technicienne administrative et agente d’administration.

RP : Qu’est-ce qui vous incite à rester à l’emploi de la commission scolaire Kativik Ilisarniliriniq?

LW : Les avantages sociaux, sans hésitation. Je plaisante! Blague à part, je dirais la réussite scolaire des diplômés de niveau postsecondaire parrainés par la commission scolaire. Ce qui me motive à rester ici, c’est de faire partie intégrante de leur réussite et d’y contribuer.

RP : Comment avez-vous vu la commission scolaire évoluer au cours des 10, 20 ou même 30 dernières années?

LW : Au cours des 10 dernières années : Le siège social était auparavant situé dans une école vacante, dans les secteurs de Dorval et de Notre-Dame-de-Grâce (NDG). Les services aux étudiants se trouvaient au siège social avant d’être relocalisés au bureau de Sainte-Anne-de-Bellevue. Un autre changement a été l’introduction des ordinateurs, d’Internet et de diverses mises à niveau technologiques.

Au cours des 20 dernières années : Le siège social a été déménagé à Saint-Laurent. Les services éducatifs ont par ailleurs été complètement relocalisés, à Kuujjuaq. Tous les services ont connu une croissance importante, soit de deux ou trois personnes et parfois même plus de dix. Et enfin, de nouvelles écoles et des centres d’éducation des adultes ont ouvert leurs portes au Nunavik.

Au cours des 30 dernières années : D’anciens diplômés de niveau postsecondaire occupent maintenant des postes de cadres de direction clés à la commission scolaire. Le nombre d’étudiants parrainés a augmenté considérablement, et la création du programme Nunavik Sivunitsavut a généré des retombées très positives.

RP : Quels ont été vos plus grands moments de fierté dans le cadre de vos fonctions à la commission scolaire Kativik Ilisarniliriniq?

LW : Je reste invaincue au concours de chant de gorge (près de cinq minutes!). Et lorsque des diplômés m’ont remerciée personnellement d’avoir amélioré leur expérience.

RP : Auriez-vous des conseils à donner aux nouveaux employés?

LW : Prenez le temps d’apprendre la culture et de la respecter.

RP : Qu’aimez-vous faire durant vos temps libres (loisirs, intérêts, passions)?

LW : J’aime faire du ski alpin, voyager et regarder les courses de Formule 1.

RP : Si vous n’aviez aucune contrainte de temps et d’argent ni aucune responsabilité, que feriez-vous?

LW : Je vivrais ma vie à fond avec ma famille et mes amis : je ferais des voyages et du ski et j’assisterais à toutes les Coupes du monde de descente ainsi qu’à tous les Grands Prix du monde entier!

 

Retour aux News