Des élèves de Kahnawake et Kanesatake représenteront leur nation au sein de la région “Aboriginal Québec Autochtone” lors de l’Expo-sciences pancanadienne qui se tiendra à Fredericton (Nouveau-Brunswick) du 15 au 17 mai 2019

Kuujjuaq, Québec (28 mars 2019) – Nous sommes ravis d’annoncer les noms des grands gagnants de l’édition 2019 de l’Expo-sciences autochtone Québec : Mya McGregor (Kahnawake), avec le projet « Un ballon de soccer parfait », et Karihohetstha Cupples, (Kanesatake), avec un projet qui examinait les propriétés médicinales du cèdre. Elles représenteront leur nation au sein de la région “Aboriginal Québec Autochtone” lors de l’Expo-sciences pancanadienne qui se tiendra à Fredericton (Nouveau-Brunswick) du 15 au 17 mai 2019. De plus, Destiny Cote (Kitigan Zibi) a remporté un prix lui permettant de participer à l’Expo-Sciences International 2019, à Abu Dhabi (Émirats Arabes Unis, septembre 2019). Le projet de Destiny portait sur l’utilisation de l’art à des fins thérapeutiques.

Des prix ont également été attribués dans plusieurs autres catégories, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée en soirée, à l’auditorium des bureaux municipaux de Kuujjuaq. S’adressant à l’audience lors de cet événement, Etua Snowball, Directeur des services éducatifs, a félicité les participants pour leur débrouillardise, leur travail acharné et leur aptitude à jeter un regard neuf sur l’aspect scientifique inhérent au savoir des Premières Nations et inuit.

L’Expo-sciences autochtone Québec 2019 a rassemblé des participants en provenance de 30 communautés des Premières Nations et inuites. Les Nations Algonquine, Atikamekw, Crie, Huronne-Wendat, Inuite, Innu, Micmaque et Mohawk y étaient représentées.

Prix spécial en science de la santé : Veronica Fleming-Masty and Samiel Ittoshat (Kuujjuaraapik)

Prix spécial pour projet en environnement : Ella Grimstead and Rim Rhdaifi (Chisasibi)

Prix spécial du patrimoine culturel : Tharonhienhawihtha Cross (Kahnawake)

Prix spécial en communication : Hope Tenasco (Kitigan Zibi)

Prix spécial du développement scientifique décerné par l’Université du Québec : Siarra McDougall (Barriere Lake) and George Qavavau (Salluit)

Première place – 4e et 5e secondaire : Karihohetstha Cupples (Kanesatake)

Seconde place – 4e et 5e secondaire : Destiny Cote (Kitigan Zibi)

Troisième place – 4e et 5e secondaire : Celine Tukalak and Sarah Uqaituk-Cormier (Puvirnituq)

Première place – 2e et 3e secondaire : Mercedes Cote and McKenzie Cote (Kitigan Zibi)

Seconde place – 2e et 3e secondaire : Mya McGregor (Kahnawake)

Troisième place – 2e et 3e secondaire : Zak Flamand and Owen Quitich (Manawan)

Première place – 1er secondaire : Jocelyn Etok et Dalacia Etok (Kangiqsualujjuaq)

Seconde place – 1er secondaire : Akwirahronken Bordeau (Kahnawake)

Troisième place – 1er secondaire : Danyka Nepton et Mélory Verreault (Mashteuiatsh)

Première place – 6e année : Ella Grimstead et Rim Rhdaifi (Chisasibi)

Seconde place – 6e année : Daisy Paul et Jordyn McComber (Kahnawake)

Troisième place – 6e année : Mercedes Jourdain et Awastia Sioui-Audette (Wendake)

Première place – 5e année : Yocoisse Sioui-Audette et Wa’ta Gros-louis (Wendake)

Seconde place – 5e année : Hope Tenasco (Kitigan Zibi)

Troisième place – 5e année : Dan-Martin Flamand et Meaghen Moarfrom (Manawan)

À propos de nous :

L’Association québécoise autochtone en science et en ingénierie (AQASI) est un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir les sciences et l’ingénierie auprès des jeunes Autochtones qui fréquentent les écoles situées dans les communautés des Premières Nations et inuites du Québec. L’AQASI accomplit sa mission au moyen du Programme de l’Expo-sciences autochtone Québec. Pour de plus amples renseignements, visitez www.asfquebec.ca

Kativik Ilisarniliriniq a été créée en 1975, en vertu de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (CBJNQ). Depuis 1978, elle est le pourvoyeur exclusif des services éducatifs offerts à la population du Nunavik. Dans le cadre de la CBJNQ, la commission est habilitée à élaborer et à dispenser des programmes et des services d’éducation particuliers destinés à assurer la protection et le développement de la langue, de la culture et du mode de vie inuits. Les programmes d’éducation élaborés par Kativik Ilisarniliriniq sont offerts dans les écoles des 14 communautés du Nunavik, en inuktitut comme langue maternelle, puis en anglais et en français comme langues secondes. La commission scolaire compte 17 écoles primaires et secondaires, de même que 5 centres d’éducation des adultes et un centre d’études précollégiales. Pour de plus amples renseignements à notre sujet, nous vous invitons à visiter notre site Web : www.kativik.qc.ca

 

— 30 —

 

Pour toute demande d’information, veuillez communiquer avec :

Jade Duchesneau-Bernier

Coordonnatrice des communications

publicrelations@kativik.qc.ca

 

ou

 

Marc Lalande

Président-trésorier

Association québécoise autochtone en science et en ingénierie (AQASI)

819 684-1889

Retour aux Press release