Une conversation avec Cynthia Gaudreault

Les initiatives que prennent les écoles pour éliminer l’intimidation de leur cour sont fantastiques !  Avec l’aide de Cynthia Gaudreault, notre conseillère pédagogique en matière de projets de lutte contre l’intimidation, les écoles travaillent d’arrache-pied pour éliminer ce fléau. Cynthia aide ainsi les élèves, les parents et les tuteurs ainsi que le personnel de l’école à faire face à l’intimidation en milieu scolaire et à l’éliminer. Les écoles fournissent ainsi aux élèves, aux parents et aux tuteurs des outils ainsi que des moyens pour leur permettre non seulement de déceler et de traiter l’intimidation, mais aussi pour demander de l’aide lorsqu’ils sont aux prises avec celle-ci.

Cynthia Gaudreault prépare actuellement une brochure destinée aux parents et aux tuteurs qui les aidera à savoir si leur enfant est victime d’intimidation. Cette brochure informera les parents et les tuteurs en leur indiquant ce qu’est l’intimidation, les formes d’intimidation dont les élèves peuvent être victimes et la manière de prévenir quotidiennement l’intimidation à la maison ; ils y apprendront aussi comment signaler l’intimidation à l’école et les étapes à suivre par la suite.

Voici un exemple de la manière dont les communautés et les écoles collaborent activement pour jouer un rôle clé dans la résolution du problème.

Stall Talks (Discussions de casier) est un projet de l’école Jaanimmarik (Kuujuaq) qui vise les casiers des élèves féminines du secondaire pour lutter contre la violence verbale et sociale. L’école trouvait en effet qu’il y avait beaucoup de violence verbale dans l’école, notamment en ce qui concernait ce qui était écrit sur les portes des casiers des élèves féminines. Pour agir de manière positive et faire face à l’intimidation, l’école a donc décidé d’installer un tableau d’affichage Discussions de casier où les élèves sont encouragés à inscrire des paroles inspirantes et positives. Cela crée un espace positif et permet de lutter contre les termes négatifs inscrits sur les casiers.

Le programme PBIS (ARRÊTER, S’ÉLOIGNER, PARLER) propose aux élèves comme au personnel des techniques pour lutter contre l’intimidation. Il encourage les élèves à mettre en œuvre les trois étapes suivantes pour faire face à l’intimidation : ARRÊTER – encourage les élèves à fixer des limites lorsqu’ils ne sont pas à l’aise avec une situation ; S’ÉLOIGNER – encourage les élèves à s’éloigner d’une situation où ils ne se sentent pas à l’aise pour rechercher de l’aide; PARLER – encourage les élèves à demander de l’aide ou à parler de la situation avec leurs parents ou tuteurs.  Le programme aide aussi l’entourage à faire partie de la solution. Les mêmes étapes peuvent en effet servir à demander à une personne de s’arrêter, de s’éloigner ou de demander de l’aide au personnel ou à un enseignant. C’est aussi un excellent outil dont peuvent se servir les enseignants pour aider les élèves qui sont aux prises avec l’intimidation et qui viennent les consulter.

À Inukjuak, l’école organise chaque printemps une parade pour encourager tous les élèves, le personnel de l’école et la communauté à se rassembler et à faire front ensemble pour lutter contre l’intimidation. Ce ne sont là que quelques exemples du travail qui se fait dans nos communautés.

Cynthia offre aussi de la formation personnalisée aux écoles qui en font la demande pour leur personnel. C’est incroyable de voir tous les programmes offerts dans nos écoles ainsi que le grand dévouement des communautés pour s’assurer que les élèves se sentent à l’aise et en sécurité lorsqu’ils vont à l’école. La lutte contre l’intimidation aura des conséquences durables sur le succès des élèves à l’école et sur leur confiance. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les divers programmes qui sont proposés dans nos écoles, n’hésitez pas à communiquer avec Cynthia Gaudreault aux Services éducatifs (Kuujjuaq).

 

Retour aux News