Le conseil des commissaires annonce une avancée historique vers la mise en place de conditions de travail équitables pour tous ses enseignants syndiqués

2022 | 03 | 17

Montréal, Qc. (17 mars 2022) – Dans le cadre de la négociation du renouvellement des conventions collectives 2015-2020 pour l’ensemble de ses employés syndiqués, Kativik Ilisarniliriniq a conclu une entente de principe historique avec le syndicat représentant ses enseignants. Le contenu de l’entente de principe devra être entérinée par les membres de ce syndicat.

« Depuis 20 ans, Kativik Ilisarniliriniq tente d’éliminer les disparités dans les conditions de travail de ses employés syndiqués. Aujourd’hui, nous avons conclu une entente de principe qui inclut un ensemble de mesures administratives sans précédent, initiées par la partie patronale. C’est un grand moment pour le secteur de l’éducation du Nunavik », a déclaré Mme Sarah Aloupa, présidente de Kativik Ilisarniliriniq.

Un ensemble d’avantages sociaux est ainsi prévu par les conventions collectives des enseignants, dont une allocation monnayable pour le transport de nourriture. Viennent s’y ajouter les mesures administratives introduites par Kativik Ilisarniliriniq. Ces dernières bénéficieront aux membres du personnel embauchés au Nunavik. Elles incluent notamment une prime de rétention, une allocation de transport (sorties) et une allocation pour le personnel embauché localement. Le financement de ces mesures administratives sera récurrent.

« Le Conseil des commissaires tient à souligner le travail acharné de la directrice générale Harriet Keleutak et de son équipe qui ont poursuivi le travail amorcé en 2016 par l’ancienne directrice générale Annie Popert et le Conseil des commissaires d’alors. Leurs efforts soutenus ont mené à l’obtention d’un financement conséquent et durable. C’est ce qui nous a permis de soutenir les offres patronales que Kativik Ilisarniliriniq cherchait à présenter à la table de négociation depuis de très nombreuses années », a déclaré Mme Aloupa.

De plus, Kativik Ilisarniliriniq a approuvé un protocole d’entente révisé et renouvelé avec le ministère de l’Éducation et Secrétariat du Conseil du trésor. Ce document guide les travaux du Comité patronal de négociation pour la commission scolaire Kativik lors de la négociation des conventions collectives. Le nouveau protocole remplace un texte datant de 1986 qui avait été renouvelé pour la dernière fois en 1991. Il inclut également un cadre financier différencié qui soutiendra le financement de mesures administratives relatives à l’attraction et la rétention des employés de Kativik Ilisarniliriniq.

Lors de l’approbation du nouveau protocole d’entente, le Conseil des commissaires a également décidé de mettre fin à toutes les procédures liées au contentieux en cours devant la Cour supérieure du Québec, qui a débuté en 2016.

« Kativik Ilisarniliriniq continue de répondre à ses besoins spécifiques en tant qu’organisation et d’établir les priorités relatives aux conditions de travail et à la rétention de ses employés. Le Conseil des commissaires est confiant que les droits garantis par la Convention de la Baie James et du Nord québécois de 1975 (17.0.68) seront respectés lors du prochain cycle de négociations des conventions collectives qui débutera cette année », a déclaré Mme Aloupa.

« Les négociations sont toujours en cours avec les syndicats qui représentent nos employés de soutien et nos professionnels. Nous espérons arriver à une entente mutuellement satisfaisante au cours des prochains jours », a ajouté Mme Aloupa.

À propos de nous :

Kativik Ilisarniliriniq a été créée en 1975, en vertu de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (CBJNQ). Depuis 1978, elle est le pourvoyeur exclusif des services éducatifs offerts à la population du Nunavik. Dans le cadre de la CBJNQ, la commission scolaire est habilitée à élaborer et à dispenser des programmes et des services d’éducation particuliers destinés à assurer la protection et le développement de la langue, de la culture et du mode de vie inuits. Les programmes d’éducation élaborés par Kativik Ilisarniliriniq sont offerts dans les écoles des 14 communautés du Nunavik, en inuktitut comme langue maternelle, puis en anglais et en français comme langues secondes. La commission scolaire compte 17 écoles primaires et secondaires, de même que 6 centres d’éducation des adultes. Pour de plus amples renseignements, visitez : www.kativik.qc.ca

— 30 —

Pour toute demande d’information, veuillez communiquer avec :

Jade Duchesneau-Bernier
Coordonnatrice des communications
514 797-8220
publicrelations@kativik.qc.ca