Gagnants de l’Expo-sciences régionale du Nunavik!

2015 | 02 | 25
Communiqués de presse

Kuujjuaq, Nunavik, Qc (25 février 2015) – Les noms des gagnants de l’Expo-sciences régionale du Nunavik ont été annoncés ce soir, à la cérémonie de fermeture de l’Expo-science régionale du Nunavik, à Kuujjuaq.

Le premier prix (500$) a été accordé à : Julianne Imbeault et Teresa Annanack, Kangiqsualujjuaq, avec un projet comparant la résistance des tentes au vent afin d’évaluer l’efficacité de la conception des tentes inuites traditionnelles.

Le deuxième prix (300$) a été accordé à : Joanna Cooper, de Kuujjuaq, avec un projet sur la formation des étoiles.

Le troisième prix (150$) a été accordé à : Marianne Perron, Kuujjuaq, avec un projet sur la variation de la pression d’air et les points de rupture.

De plus, Julianne Imbeault, Teresa Annanack, Joanna Cooper et Marianne Perron représenteront le Nunavik à l’Expo-sciences autochtone de 2015 (du 24 au 26 mars à Kahnawake, Qc), un événement à l’échelle provinciale.

Coordonnée par la Commission scolaire Kativik, l’Expo-sciences régionale du Nunavik reçoit du soutien financier de l’Administration régionale Kativik.

Participants :

  • Marianne Perron, Kuujjuaq, avec un projet sur la variation de la pression d’air et les points de rupture.
  • Lydia Berthe et Jasmin Koneak, de Kuujjuaq, avec un projet sur les taux d’humidité et ses répercussions sur la croissance de la moisissure.
  • Mark Tukkiapik et Tommy Makiuk, de Kuujjuaq, avec un projet qui comparait l’utilisation d’eau et de pétrole comme liquide pour alimenter un système hydraulique.
  • Annie Annanack et Jaiku Mosesiapik, de Tasiujaq, avec un projet qui comparait des boissons pour trouver la meilleure lorsque l’on fait de l’exercice.
  • Joanna Cooper, de Kuujjuaq, avec un projet sur la formation des étoiles.
  • Frankie Makiuk, de Kangirsuk, avec un projet portant sur les répercussions de trois conditions physiques différentes sur notre capacité à résoudre une énigme rapidement.
  • Etua Curtis Ezekiel et Markusie Angma, d’Aupaluk, avec un projet de mouvement d’eau de bain tourbillon à l’intérieur de bouteilles scellées.
  • Julianne Imbeault et Teresa Annanack, de Kangiqsualujjuaq, avec un projet comparant la résistance des tentes au vent afin d’évaluer l’efficacité de la conception des tentes inuites traditionnelles.
  • Bridget Oovaut et William Ningiuruvik, de Quaqtaq, avec un projet sur les répercussions de la fumée de cigarette secondaire.
  • Selena Puttayuk et Sanak Jararuse, de Quaqtaq, avec une expérience visant à déterminer les proportions d’eau et de bicarbonate de soude qui permettent de produire une explosion plus puissante.

À propos de nous :

La Commission scolaire Kativik (CSK) a été créée en 1975, en vertu de la Convention de la Baie James et du Nord Québécois. Depuis 1978, elle est la pourvoyeuse exclusive des services éducatifs offerts à la population du Nunavik. Les programmes d’éducation élaborés par la CSK sont offerts dans les écoles des 14 communautés du Nunavik. L’inuktitut est la langue première et l’anglais et le français sont les langues secondes. Pour de plus amples renseignements à notre sujet, nous vous invitons à vous rendre à l’adresse suivante : www.kativik.qc.ca

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Jade Duchesneau Bernier
Chargée de relations publiques
(514) 482-8220
publicrelations@kativik.qc.ca